Evitez l’effet YOYO!!!

yoyo

Vous n’êtes pas censé savoir que les diètes à effet Yoyo sont les conséquences de régimes alimentaires souvent carencés, mais l’effet « yoyo »qu’est-ce que c’est ?
Définition de l’effet « Yoyo » : c’est l’alternance de perte et de prise de poids, suite à un régime ou un traitement.

En général, les régimes sont pour le commun des mortels, effectué en se basant uniquement sur l’aspect calorique de l’alimentation.
Le paradigme est d’identifier sa dépense énergétique journalière et ainsi apporter un surplus de calorie pour prendre du poids ou réduire ce surplus afin de mincir.
Cette dépense énergétique journalière est à 70 % liées au métabolisme de base, 20 % à l’activité physique (sportive et autres) et 10 % à la thermogenèse(augmentation de la chaleur corporelle) de la digestion.
Mais qu’en est il vraiment ?

Bien souvent, on se retient tous simplement de manger la plupart des aliments que l’on aime, et qui sont une source de glucides ( pain , carré de chocolat, pâtes, soda, jus de fruit).
On ne mange pourtant pas plus de fibre, on consomme des laitages 0 % pour se donner bonne conscience.
Résultat plus de frustration car moins de plaisir sucrée, on ressent moins d’énergie, et la compensation en produits industrialisés transformés enclenche une acidité qui détraque le transit.
Cette asthénie provoque une diminution de l’activité physique, et la perte de poids qui en découle est souvent musculaire et non adipeuse… ! la thermogenèse diminue : on ressent plus facilement le froid.

Le métabolisme de base ralenti forcement et vous reprenez des kilos mal placés, en plus vous allez droit dans la cuisine pour assouvir l’objet de vos frustrations.
Vous pensez que vous n’êtes pas fait pour perdre du poids, que vous avez vieilli et pire encore, que le constat sur la balance sera toujours pire.

 

 

Solution et conseille pour palier à l’effet yoyo :

Si vous voulez réduire vos quantités, établir un programme alimentaire sain qui use de tout et n’abuse de rien, lisez bien ce qui va suivre:

privilégier les viandes blanches coupe-faim en plus d’une source de légumes alcalinisants.
Cessez de manger dans les fast-foods.

Faites des jus de légumes, pour la récupération générale et le bon transit.

Dormez assez!!!, car plus vous dormirez et moins vous ne sécréterez de cortisol, le corps garde sont poids de forme, et optimise le phénomène de satiété.

Les cellules adipeuses se vident et se remplissent de plus en plus lorsque l’on remet à manger n’importe comment. Donc veillez à manger à heures fixes, sur trois repas principaux et deux collations au lieu d’un repas journalier, sinon le corps cherchera fatalement à faire des réserves et ralentir son métabolisme de base afin de s’économiser.

Pratiquez une activité physique pour mieux booster votre métabolisme et hydratez-vous pour mieux éliminer….

 

Refreshment

…car ne jamais oublier: l’eau nous importe pour ce qu’elle emporte, et pas pour ce qu’elle apporte!

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*