Les céréales du matin nous feraient grossir

les céréales

Les céréales du petit déjeuner sont riches en fibres et en nutriment essentiel pour notre corps.
Les céréales du matin devraient être l’allié essentiel de nos petits déjeuné pour un régime santé.
Souvent délicieuses, mais alors pourquoi s’en priver ?

Ces céréales sont riches en sucre ajouté en plus des sucres qu’elles contiennent déjà.
On serait tenté de se demander pourquoi tant de sucre?

Des spécialistes en psychologie engagés pour doper les ventes se sont penché sur le fameux point de Félicité : le fameux point « F » qui met le maximum de sucre pour que chaque bouché apporte un maximum de plaisir en tentant de ne pas dépasser une certaine valeur au risque de rendre l’aliment écoeurant.

Ce subtil dosage s’appelle également « Bliss point en anglais »
Ce taux de sucre est avec le temps revu à la hausse, pour pallier une saturation de nos papilles gustatives liée à une consommation de produits des industries riches en sucres raffinés.

Un point tel qu’en 1975 Jean Mayer du usda human nutrition recherche centre en 1975 à demander de les vendre au rayon confiserie.

 

En 2010 un scientifique français du CNRS spécialisé en addiction du nom de Serge Ahmed publie dans Plos one : « le sucre plus fort que la cocaïne »
Des expériences faites sur les rats, que l’on a soumis à la cocaïne et au sucre sur plusieurs mois ont fini par faire le choix du sucre plutôt que de la cocaïne lorsque les deux produits leur ont été proposé.

Ces céréales sont donc bonnes au goût et avec le sucre en plus vendent mieux et deviennent une addiction chez les jeunes.
Dès le petit déjeuner du matin nous enregistrons un pic glycémique.
Ce dernier génère une élévation de l’insuline qui conduit à la fringale de 10 h.
Cette faim subite demande à l’organisme de grignoter toujours plus sucré et salé.

Solution

Si vous ne pouvez pas vous en passer, réduisez les quantités et associez lès à des aliments à indice glycémique faible ou nul.
Par exemple des tranches de jambon IG 0 des œufs IG 0 ou fruits comme les framboises, fraises, myrtilles, mûres… IG 25 ou tomate IG 30

Si les petits déjeunés sucrés sont la norme en France, dans plusieurs autres pays européens, on privilégie des repas plutôt salés.

Regardons le témoignage du célèbre médecin Henry Joyeux nous commenter la mise en place d’un petit déjeuné type :

 

2 Comments

  1. article très interessant. Les céréales sont un des produits qui rapportent le plus à l’industrie agro-alimentaire, rappelons nous à la base que leur invention a permis d’écouler les stocks destinés aux animaux

    • Oui c’est vrai au même titre que les protéines en poudre pour les sportifs calquées sur les farines données aux animaux pour leur faire prendre du poids rapidement…

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*