Pourquoi grossit-on ?

photo 4

Question simple, dont la réponse est toujours le résultat de plusieurs facteurs variables en fonction de chaque individu.
Notre corps qui depuis la nuit des temps est exposé à des cycles d’alimentation d’abondance et de disette.
En effet, les populations qui jadis vivaient de chasse et de cueillette étaient soumises à l’alternance des saisons : avec des printemps riches en faune et en flore et des hivers rudes où la nourriture se faisait plus rare .
Il était par conséquent vital à notre corps de faire les réserves adéquates pour se protéger du froid et se préparer aux périodes de disettes.
Notons que 1 g de graisse( 9 kcal) est plus riche que 1 gramme de sucre (4 kcal).
Notre corps transforme donc les énergies tirées de l’alimentation pour les stocker sous forme de graisse sous-cutanée ou sous forme de graisse au niveau viscéral(dangereuse) : on grossit

Il faut voir notre corps comme une fabuleuse machine, qui lorsqu’elle est pleine de vitalité s’auto-nettoie par des émonctoires dont elle est dotée : reins, intestins, foie, peau, et les poumons.
En ce qui concerne les intestins dans notre cas, il est important de savoir qu’ils sont souvent mis en danger, par une alimentation trop riche en sucres et farines blanches raffinées associés à des graisses saturées (charcuteries, beurres, fromages, viandes).
La stagnation au niveau des intestins constitue une grande source d’auto-intoxication.
La muqueuse intestinale doit être en très bon état et ne pas accumuler des déchets alimentaires qui finissent par la tapisser et former de véritables « plaques de vernis », qui empêche son rôle de filtre.
il faut retenir qu’une mauvaise digestion fait grossir.
D’après de récentes études menées par Andrew Gewirtz, d’Emory University School of médecine », la prolifération de mauvaises bactéries dans l’appareil digestif, serait responsable de fringale, d’inflammation, des gênes digestives et surtout de la prise de kilos.

Il semblerait que nous ne soyons pas tous égaux, avec des flores intestinales disposant d’autant de microbiotes qu’il y aurait d’individu sur la planète.
Telle une empreinte digitale, le microbiote serait propre à chaque individu sur le plan qualitatif et quantitatif.
Celui-ci est transmis par la mère au bébé le jour de l’accouchement, par contact avec la flore vaginale lors d’accouchements par voix basse ou au contact des micro-organismes environnementaux pour ceux nés par césarienne.
Tout au long de sa vie, le microbiote peut être altéré en étant soumis à des facteurs externes comme des antibiotiques, consommation d’aliments trop épicés, et acide.

Solutions !!!????

Plusieurs solutions peuvent être apportées, souvent conseillé mais rarement expliquées :
mangez des fibres !
Dans notre cas il est vital de manger des légumes, des fruits, olives noires, figues séchées, le son de blé, le quinoa… car leurs fibres agissent comme un râteau sur les intestins et le colon ce qui permet d’assurer un bon transit efficace.
Faites du sport !


En plus d’une dépense énergétique efficace, les exercices de type cardio : comme le jogging, le fitness , la Zumba… provoquent un déhanchement nécessaire à l’activations des muscles de l’abdomen en profondeur qui ont un effet indéniable sur le transit et l’élimination des déchets en profondeur.
Egalement le yoga avec une activation du diaphragme soutenu, agit tel un massage interne sur nos viscères.
Toute ces activités créent un accroissement de l’activité péristaltique de l’appareil digestif.

Boire des infusions laxatives
thé-maigrir
Les infusions laxatives naturelles vous nettoient les parois digestives en profondeur.
Elles respectent votre flore intestinale et l’entretiennent.
Les feuilles de séné, de jujubier, la mauve, et même le gel d’aloes verra …

Les feuilles de sénéséné

Ses gousses et ses feuilles sont utilisées comme laxatifs. Il est indiqué lors de constipations occasionnelles chez les adultes et pour lutter contre les hémorroïdes.
Contre-indications
Le séné est contre-indiqué pour les personnes suivantes :
les jeunes enfants de moins de 12 ans,
les personnes qui souffrent d’inflammation du côlon,
les personnes qui souffrent de troubles cardiaques,
les personnes qui souffrent de maux intestinaux d’origine inconnue,
les personnes souffrant de déshydratation,
les femmes enceintes et allaitantes.

Interactions

Le séné interagit avec de nombreux médicaments dont :
des médicaments utilisés pour soigner les troubles cardiaques, des médicaments qui traitent l’insuffisance rénale, les pilules contraceptives, qui peuvent devenir inefficaces.

Feuille de jujubierjujubier
La médecine chinoise fut la première à utiliser le jujube pour ses vertus médicinales qui sont peu exploitées encore aujourd’hui.
Les Chinois lui prêtent de nombreuses vertus calmantes : apaiser l’esprit et accroitre l’énergie vitale.
Faites infuser deux à trois cuillères à soupe de feuilles de jujubier dans un litre d’eau auquel vous pourrez ajouter deux cuillères à soupe de feuilles de séné.
Filtrer, laisser refroidir et buvez un grand verre le matin à jeun 20 minutes avant votre petit déjeuner.
Il est conseillé de ne pas dépasser 3 jours consécutifs

 

La mauve Tisane-de-mauve
La mauve fût utilisée durant la Rome Antique (notamment par les écrivains Pline et Cicéron), le Moyen-âge, puis la Renaissance pour ses vertus anti-inflammatoires et digestives. Les feuilles et fleurs de la mauve sont riches en vitamines C et E, acide gras insaturés (par exemple l’acide alpha-linolénique), terpènes (agents antimicrobiens) et polyphénols.
Celle ci peut être prise en infusion seule, ou associée à d’autres plantes vendu dans le commerce.

Le fenouil ou graines de fenouil

 tisane-de-fenouil-300x208
Faire bouillir 1 cuillère à café de graines de fenouil, dans 200 ml d’eau frémissante, laisser infuser pendant dix minutes puis filtrer.
Cela aura l’avantage de décongestionner après le repas, enlève les troubles digestifs.
Cette tisane à des vertus anti -inflammatoire, anti- aérophagie et anti spasmodique.on peux la prendre trois fois par jour mais attention à ne pas dépasser la dose.

L’ Aloes veraimages9
le gel d’Aloes vera riche en vitamines A, B1, B2, B3 , B12, C et E
en minéraux, plus de 20 sels minéraux et oligo-éléments essentiels à l’organisme calcium, fer, magnésium, potassium, selenium, phosphore, manganese, cuivre, chrome, zinc…
mélangé dans du jus, mettre deux à trois cuillères à café par jour (5ml) environ par jour.
Déconseillé pour la femme enceinte

Massez vous le ventre!

Le massage de l’abdomen aide à stimuler les intestins qui perdent de leur potentiel, dans notre vie de plus en plus sédentaire et stressée.
Par pression ou à l’aide d’huiles essentielles 5 minutes par jour suffisent, accompagné par une respiration lente ventrale on se détend et on laisse la magie opérer.

Conclusion: chaque méthode a des effets notables sur vos objectifs de régime.
Leur association accroît leurs effets considérablement, et à long terme.

Recherches utilisées pour trouver cet article:le jujubier et ses vertus

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*